JE CUISINE - CHOIX DU COUTEAU | ENZO MINARDI

Mis à jour : nov. 2

Le couteau reste à mon humble avis le meilleur ami du cuisinier, et l'accompagne tout au long de son chemin culinaire.


Il se doit d'être très tranchant, et tout au long de son utilisation, se doit d'être entretenu, avec un aiguisage régulier, lorsqu'il perd de son accroche coupante.

Je m'explique: lorsque par exemple vous couper une viande, celle-ci doit l'être d'une façon nette et précise, ses fibre ne doivent pas être arrachées, mais coupées nettes, pour ne pas perdre son jus, ou être dégradée par une lame mal aiguisée.


La qualité doit elle aussi suivre la même lignée, c'est à dire qu'elle doit durer dans le temps.

Alors comment se procurer de bonnes lames tranchantes, à un prix correct? J'ai longuement étudié la question, et cherché, et j'ai trouvé chez un pote, fournisseur de couteau, ce pack qui défie toute qualité prix...




Il vous faudra 3 sortes de couteaux, ou plutôt 3 longueurs de lames pour pouvoir pourvoir à tous les situations:

- 1 couteau d'office, avec une lame entre 8 et 12 cms.

- 1 couteau éminceur, avec une lame entre 15 et 20 cms.

- 1 couteau éminceur à large lame, pour les aliments épais.


C'est largement suffisant pour commencer toute activité culinaire.









LE ROLE DE CHACUN


L'office va vous permettre de faire tout ce qui ciselage, épluches et coupes précises, tandis que les deux éminceurs, seront faits comme leur nom l'indique, pour émincer, des oignons par exemple, ou tronçonner des carottes, ou même avec le talon couper des petits os.






©2019 by ENZO MINARDI. Proudly created with Wix.com